Sélectionner une page

Ce sont le long de mes balades que l’inspiartion de faire des oeuvres du premier jet m’est venu. Quelques préprations s’imposent : le choix du format, le papier, les couleurs et puis… se laisser aller. Durant une trentaine de minute, comme un échauffement répétitif, je laisse mes gestes me guider et j’oppacifie tout jugement. Puis, je m’évade le long des champs pour fixer le moment.